Nous sommes en 1949.  A la fin de la seconde guerre mondiale, l'existence est rude pour les familles: Il y a peu de travail et les salaires sont bas. Les congés payés et l'AVS existent depuis une petite année et tous les services d'aide sociale sont à créer 

 

"Venez fonder l'Association Populaire d'Entraide Familiale", disait la circulaire adressée alors à nos futurs premiers membres par quelques amis militants, dont Paul et Violette Taillens. Bien vite on dépassa les grands principes et les beaux mots pour passer aux actes, le but étant d'offrir aux familles en panne une "auxiliaire familiale".

 

Afin de financer ce service, l'APEF proposa des machines à laver le linge en location et utilisa les bénéfices de cette activité pour engager sa première aide familiale.A travers la ville, un coursier transportait les machines à laver de famille en famille sur un petit char. La machine était louée 2.50 fr. la demi-journée et c'est à coup de 1.50 fr. que la première machine fut amortie. Neuf autres ont suivi!

 

Le "Vestiaire", pour la vente de vêtements en dépôt, est créé en 1949.

 

Dès 1950, l'APEF offre aux familles les premières "vacances au chalet". 

En 1953 le premier cours de rythmique puis suivent un groupe d'expression personnelle et gymnastique dames.

 

1960 voit l'ouverture de la halte-garderie Palud-Mercerie et en 1969 c'est le tour de la Garderie d'Entrebois et toutes deux se sont si bien développées, qu'actuellement elles regroupent chacune trois lieux d'accueil. La Nurserie-Garderie de Maillefer a elle vu le jour en 2011.

 

C'est dans les années 1970 que l'APEF crée les "Mamans de jour" qui reçoivent la reconnaissance officielle en 1977.

 

L'APEFsouhaiterait vivement trouver un écho dans les générations actives actuelles en accueillant de nouveaux membres pleins d'idées novatrices et enthousiastes. Les personnes intéressées peuvent contacter le secrétariat.

La cotisation pour l'année 2016 a été fixée à CHF 40.- par l'assemblée générale.